Dans la même rubrique...

Jean 12. 12-19

« Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le roi d’Israël ! »

Le lendemain, la grande foule venue pour la fête apprit que Jésus arrivait à Jérusalem. Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient :

« Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le roi d’Israël ! »

Jésus, trouvant un petit âne, s’assit dessus, comme il est écrit :

Ne crains pas, fille de Sion. Voici ton roi qui vient, assis sur le petit d’une ânesse.

Cela, ses disciples ne le comprirent pas sur le moment ; mais, quand Jésus fut glorifié, ils se rappelèrent que l’Écriture disait cela de lui : c’était bien ce qu’on lui avait fait. La foule rendait témoignage, elle qui était avec lui quand il avait appelé Lazare hors du tombeau et l’avait réveillé d’entre les morts. C’est pourquoi la foule vint à sa rencontre ; elle avait entendu dire qu’il avait accompli ce signe. Les pharisiens se dirent alors entre eux :

« Vous voyez bien que vous n’arrivez à rien : voilà que tout le monde marche derrière lui ! »