Dans la même rubrique...

Méditation

Les gens venaient de toutes les régions proches d’Israël, pour se faire guérir par Jésus. Les signes et les miracles qu’il opérait, avaient traversé les frontières des pays, et tous venaient à sa rencontre pour être guéris. Ce qui s’est passé jadis, est toujours d’actualité de nos jours et c’est dans notre quotidien que cela se passe et dans la vie de tous ceux qui désirent rencontrer Jésus. Il ne se cache pas, il ne fait point non plus d’acception, parmi les hommes. Tous ont péchés et sont privés de la gloire de Dieu. » (Ro 3.23) Nul besoin de demander l’intercession des hommes, il est vivant, et il nous accompagne chaque jour, tout au long de notre pèlerinage terrestre.

Alors que l’homme reconnait difficilement Jésus comme Fils de Dieu, les esprits mauvais eux, se prosternent devant Lui, le craignent et le reconnaissent comme Fils de Dieu. Il est vrai qu’ils ne le reconnaissent pas comme Maître et Seigneur, mais ils savent qu’il a le pouvoir de les jeter dans le feu de la Géhenne. C’est pourquoi ils se prosternent, et le craignent. « Tu es le Fils de Dieu ! » Avant même que Jésus leur intimait l’ordre de libérer les âmes qu’ils retenaient prisonnier, ils sortaient et s’enfuyaient devant sa puissance. Jésus est le même qu’hier, aujourd’hui. C’est pour que l’homme soit sauvé, qu’il s’est livré à la croix. C’est pour que l’homme puisse vivre de sa vie, que Jésus à donner sa propre vie en rançon pour nos péchés.

N’ignorons plus sa présence, approchons-nous de lui avec confiance, et offrons-lui nos vies, afin que par lui nous soyons sauvés et que nous puissions vivre un jour dans sa gloire.

Amen.