Dans la même rubrique...

Matthieu 27.3-10

J’ai péché en livrant un sang innocent.

Alors Judas, qui l’avait livré, voyant qu’il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d’argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens, disant : J’ai péché en livrant un sang innocent. Mais ils dirent : Que nous importe ? tu y pourvoiras. Et, après avoir jeté les pièces d’argent dans le temple, il se retira, et s’en étant allé, il se pendit. Et les principaux sacrificateurs ayant pris les pièces d’argent, dirent : Il n’est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, car c’est le prix du sang. Et ayant délibéré, ils en achetèrent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers. C’est pourquoi ce champ-là a été appelé, jusqu’à aujourd’hui, le Champ du Sang. Alors s’accomplit ce qui avait été dit par Jérémie le prophète : Et ils ont pris les trente pièces d’argent, le prix de celui qui a été évalué et qu’ils ont évalué de la part des fils d’Israël ; et ils les ont données pour le champ du potier, comme le Seigneur me l’avait ordonné.

Méditation :

« Judas, qui l’avait livré, voyant qu’il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d’argent. » Alors que Pierre, s’en retourna en pleurant amèrement son reniement, et cherchant la miséricorde de son Seigneur. Judas lui se donna la mort, péchant à nouveau contre la loi de Dieu qui dit : « Tu ne tueras point. » En détruisant la vie reçue de Dieu, Judas, s’éloigne lui-même de la miséricorde de Dieu le Père.

De nos jours, nombreux sommes-nous à agir comme Judas. En refusant d’accueillir Jésus, c’est Dieu lui-même que nous rejetons. Le monde ne cesse de tourner en dérision le Christ, l’ignorance et à son paroxysme et Satan se moque des croyants, en leur faisant miroiter les fastes éphémère du monde. Quand nous posons notre regard sur le monde, nous constatons que la multiplication des conflits, ne cesse d’être. Le cœur de l’homme appelé à la fraternité, et à l’amour, prône la violence et la haine. Le monde est devenu le champ du sang, la recrudescence de meurtre, de viol, de conflit entre les nations, s’amplifie. Nous avons, nous aussi livré un sang innocent.

En ce jour, repentons-nous et offrons à Dieu ce qu’il désir, notre cœur. Prenons la ferme résolution de corriger notre vie, et avec son aide, devenons des hommes de droiture. Pour que vienne le règne de Dieu, au milieu des hommes.

Amen